COMMUNE DE PRESSAGNY-L'ORGUEILLEUX. -— Epoque incertaine. —

On a découvert récemment en creusant les fondations d'un mur de clôture de l'ancien presbytère (aujourd'hui la mairie) huit à dix squelettes, orientés Nord-Ouest-Sud-Est, allongés dans le sens de la tranchée, pieds contre tête. Je pense que chaque squelette représente la première sépulture d'une rangée, dont la direction était perpendiculaire au mur, ce qui indiquerait un ancien cimetière. 

 ..............................................................................

Société Normande d'Études Préhistoriques, Evreux- 1903 - ‎Extraits - ‎

Il faut avancer jusqu'à Pressagny-l'Orgueilleux pour trouver une station au bord de la rivière. A environ 300 mètres au-dessus des maisons de Pressagny, en suivant la berge du fleuve, j'ai recueilli à quelques mètres de la rive et même jusqu'au bord, une grande quantité de silex taillés; dans une vingtaine de mètres carrés, j'ai pu faire une ample moisson de grattoirs longs ou discoïdes, retouchoirs, couteaux, nucléi et percuteurs; la plupart de ces outils sont taillés dans le silex noir de ...

...........................................................................................

1905 - ‎Extraits - ‎

Pressagny-l'Orgueilleux Canton d'Ecos. --

Arrondissement des Andelys M. de Pulligny, dont nous avons cité l'ouvrage à plusieurs reprises, en accompagnant nos citations de réserves justifiées, a décrit la découverte de deux tumulus fouillés sur cette commune, vers 1876, nous reproduisons ici sa description : « Sur les pentes du parc de Mmc Thénard, à la Madeleine, on aurait découvert deux tombelles. Dans l'une, située entre Panilleuse et Pressagny, au val d'Aicin (?; non loin delà ..

 ............................................................................

1901 - ‎Extraits - ‎

Les gargouilles en pierres de Pressagny-l'Orgueilleux furent posées en 1648, ainsi que les cintres de la chapelle. Le chemin en charpente qui conduit au clocher en 1707. En 1567, le clocher est couvert en tuiles, y sont placés la croix en fer et le coq, la dépense pour le tout monta à 94 livres. En 1578, l'église devant faire fondre de nouvelles cloches, et craignant que le beffroi ne fût assez résistant pour les supporter, Denis Lechat, charpentier à Écos, vint le vérifier et demanda la ...

..............................................................................

1956 - ‎Extraits - ‎Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales.

747 — Acquéreur : R. C. 56-A 5. CASTEL ( René-Henri). Français. Acquiert par achat, au prix stipulé de 1 million de francs, un fonds d'épicerie, mercerie, vims et liqueurs, hôtel, restaurant et délit de tabacs, à l'enseigne : La Maréite, sis à Pressagny-l'Orgueilleux, exploité à dater du 2 décembre 1955. Vendeur : Mme veuve JULIENNE, née FOUCAULT. lR. C. 2161. Première insertion : lmpartial des Andelys du 24 décenibre 1955. Oppositions : étude de M° Belhache, avoué les Andelys ...

 

V.G.J.L